Jean-Claude Poissant

Votre député de


La Prairie

Jean-Claude Poissant

Votre député de


La Prairie

Menu

Le 100, rue Wellington deviendra un espace pour les peuples autochtones

Ottawa – Le 21 juin 2017 – Le gouvernement du Canada est déterminé à faire avancer la réconciliation avec les peuples autochtones en s’appuyant sur la reconnaissance des droits, le respect, la collaboration et le partenariat comme fondements des changements transformateurs.

Dans le but de donner suite à cet engagement, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd’hui l’aménagement d’un nouvel espace dédié aux peuples autochtones au 100, rue Wellington, dans la région de la capitale nationale, sur les terres ancestrales du peuple algonquin.

Le gouvernement du Canada travaillera en partenariat avec des représentants des Premières Nations, des Inuits et de la Nation métisse aux prochaines étapes de la conception et du réaménagement du 100, rue Wellington, pour en faire un espace véritablement inclusif qui reflète la vision des peuples autochtones et l’esprit de la réconciliation.

Ce lieu symbolise un point tournant dans la relation que le Canada entretient avec les peuples autochtones. Situé au cœur de la capitale nationale et devant la Colline du Parlement, cet espace rappelle le rôle important qu’ont joué les peuples autochtones dans la fondation de ce pays et dans son passé, et surtout le rôle qu’ils jouent à façonner son avenir.

Le premier ministre a également annoncé que l’édifice Langevin, qui est situé en face de la Colline du Parlement et dans lequel se trouvent le Cabinet du Premier ministre ainsi que le Bureau du Conseil privé, sera officiellement rebaptisé le « Bureau du Premier ministre et du Conseil privé ».

Le gouvernement du Canada s’engage à créer une relation de nation à nation, entre les Inuits et la Couronne, et de gouvernement à gouvernement avec les peuples autochtones au Canada. Le fait de continuer à désigner le bureau du premier ministre sous le nom de sir Hector-Louis Langevin, un homme qui était associé au système de pensionnats indiens, va à l’encontre de cette vision.

Citation

« Ensemble, nous avons franchi les premières étapes de ce qui sera, nous en sommes convaincus, un voyage de plusieurs générations vers la réconciliation. Nous avons encore beaucoup de travail devant nous, et ce sera dans l’intérêt de tous que les peuples autochtones jouent un rôle de premier plan pour façonner l’avenir de ce pays. Ce nouvel espace, situé près de la Colline du Parlement, nous aidera à veiller à ce que le dialogue que nous avons entamé soit maintenu et approfondi tandis que nous allons de l’avant ensemble. » — Le très honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Faits saillants

    • Le réaménagement du 100, rue Wellington – l’ancienne ambassade des États-Unis – s’inscrit dans la vision et le plan à long terme pour la Cité parlementaire.
    • Ce nouvel espace est l’une des quelques initiatives que le gouvernement a mises en œuvre pour favoriser la réconciliation avec les peuples autochtones. En décembre 2016, le premier ministre a annoncé l’établissement de nouveaux mécanismes bilatéraux permanents de concert avec l’Assemblée des Premières Nations, l’Inuit Tapiriit Kanatami et le Ralliement national des Métis. Le premier ministre et les ministres concernés se réuniront avec ces groupes pour élaborer des politiques concernant les priorités communes et faire un suivi des progrès.